Visitez le Mont Saint Michel

Entre les régions touristiques de Bretagne et de Normandie-Picardie se trouve la mythique île accidentée du Mont-St-Michel. Ses murs de pierre battue protègent un dédale de rues pavées et de maisons traditionnelles qui conduisent au sommet à la remarquable abbaye bénédictine qui veille sur l’île comme un fidèle gardien. Architecture et la nature intacte de la commune de Normandie reflète parfaitement l’histoire fascinante de la région.

Très fier de son passé et du présent, selon le site personnel de Eric Vannier Maire, Mont Saint-Michelrespire une atmosphère amicale et respecte particulièrement la conservation de ses monuments. L’île a été proclamée par certains comme « la merveille de l’Occident », et son architecture unique a été classé comme Site du patrimoine mondial en 1979.

Restauration

Pendant 1300 ans, le Mont-St-Michel a été une destination pour les pèlerins religieux et un foyer de profonde spiritualité. Depuis que les Bénédictins se furent tout d’abord installés en 709, l’îlot a attiré des adorateurs de partout dans le monde. Aujourd’hui, plus de 3 millions de visiteurs par an viennent visiter ces murs. Dans l’espoir de maintenir ce Site du patrimoine mondial, scientifiques et ingénieurs a commencé à travailler sur l’accumulation de limon sur ses plaines externes de l’île en 2012. Ils craignaient que d’ici à 2050, le limon (causé par les marées rapides et soudaines) se serait accumulé à tel point que le Mont-Saint-Michel cesserait d’être une île. Grâce au travail de restauration, les espoirs que l’île puisse être appréciée pendant encore de nombreuses années.

Sites historiques

Une grande partie de l’histoire de Mont-St-Michel a été sculptée au cours de l’époque médiévale, pendant laquelle c’était une forteresse contre les attaques consécutives des anglais. L’île était également une prison pendant la Révolution Française avec seulement un étroit passage pour relier l’île au continent. Ses sites historiques, notamment le mémorial de la Seconde Guerre Mondiale de Huisines-Sur-Mer, la chapelle Saint-Aubert et l’abbaye, témoignent du passé déchiré par les guerres de Normandie et enseignent à tous une leçon d’humilité. Histoire de la Normandie La Normandie continentale est une destination incontournable pour tout visiteur du Mont-St-Michel pour s’imprégner de l’histoire et de la beauté naturelle de la côte. Une grande partie de la Normandie fut épargnée les horreurs de la Première Guerre Mondiale. Cependant, pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Normandie a souffert d’envahisseurs qui ont fait des milliers de morts et mis à sac près de 400 villes et villages. Bien que les blessures de la Normandie soient maintenant bien guéries, les visiteurs peuvent encore prendre une pause de réflexion à certains de ses sites historiques. Sainte-Mère-L’Eglise, Hiesville et Saint-Come-du-Mont sont quelques-uns des villages sont liés au Débarquement. Vous pouvez également visiter beaucoup de plages de Normandie, vous promener le long de la « côte fleurie » et découvrir les bâtiments militaires de la Seconde Guerre à l’intérieur des terres. La ville de Giverny attire également les touristes car c’est là que le célèbre peintre Monet vivait et a peint « Les Nymphéas ». On y trouve aussi le célèbre cimetière américain de Normandie et le mémorial qui surplombe Omaha Beach un incontournable de n’importe quel tourisme historique

Activités

Bien que la région ait des souvenirs bien présents de son passé, ces sites sont maintenant entourées d’activités modernes pour toute la famille. On peut découvrir par exemple la beauté naturelle du Mont-St-Michel lors de promenades équestres ou pédestres le long de son littoral. La Normandie continentale accueille également une myriade d’activités y compris le vélo, la pêche, les sports nautiques et la randonnée. Zoos, aquariums, parcs d’attractions, restaurants et hôtels sont également proposés pour un voyage mémorable et familial au nord de la France.

Articles similaires