Les îles San Juan sont situées au nord-ouest de l’État américain de Washington. Au total, plus de 170 îles individuelles lui sont attribuées. Elles abritent environ 16 000 personnes et s’étendent du détroit de Juan de Fuca au sud au détroit de Géorgie au nord. Ce paradis naturel polyvalent situé dans l’océan Pacifique est surtout connu pour ses trois îles principales, l’île Juan, l’île Lopez et l’île Orcas. Caractérisées par des régions côtières rocheuses, des forêts luxuriantes et des paysages légèrement vallonnés, elles sont inscrites sur la liste des Monuments nationaux des États-Unis depuis 2013 en raison de leur nature intacte et de leur faune abondante. La destination idéale pour une excursion d’une journée.

Les possibilités de loisirs sur les îles sont très variées. Les visiteurs peuvent explorer la région à pied ou à vélo, profiter de la flore particulière et observer des animaux tels que le célèbre pygargue à tête blanche. Les pittoresques villages de pêcheurs le long des côtes et les petites baies offrent une ambiance idyllique pour la détente et les loisirs. À San Juan, Orcas et Lopez, les visiteurs ont comme destination un choix de restaurants, de boutiques, de musées et de galeries. Il est également possible de réserver sur place des excursions en kayak passionnantes ou des visites d’exploration intéressantes. Les excursions de pêche autour des trois îles principales des îles San Juan sont également très populaires auprès des touristes. il y a aussi les visites du parc national. Mais aussi, une visite de l’Etat de Washington ou bien “Washington State” et de Juan Islands peut être amusant.

Vous pouvez rejoindre les îles San Juan par le moyen typique de Seattle, à savoir le ferry. Comme les itinéraires sont très populaires, il est recommandé aux visiteurs de l’archipel de réserver une place sur le ferry à l’avance. La traversée du continent vers les îles principales dure environ 60 à 90 minutes. La petite ville idyllique de Friday Harbor sur l’île de San Juan est une escale recommandée, qui s’adapte très bien au tourisme sans perdre de son charme. Le port avec le parc Fairweather adjacent vaut particulièrement la peine d’être vu. Il y a des sculptures fascinantes à découvrir et des bancs et des tables de pique-nique vous invitent à rester. Dans diverses galeries et au musée d’art des îles San Juan, vous pouvez trouver des œuvres d’art d’artistes locaux et diverses expositions. Le samedi, selon la saison, il y a un marché où vous pouvez acheter les produits de l’île. Le musée historique de San Juan donne un aperçu de la vie sur l’île au cours des XIXe et XXe siècles. Il est possible de louer des vélos et des cyclomoteurs en ville, de sorte que des destinations encore plus éloignées sont facilement accessibles. À l’extrémité sud de l’île se trouve le camp américain et à l’extrémité nord le camp anglais, qui font partie du parc historique national. Ici, les visiteurs peuvent découvrir pourquoi un cochon a failli provoquer une guerre. Ceux qui recherchent de l’action en dehors de la nature ne devraient pas manquer les visites du San Juan Island Zip. Le tour se fait à travers les forêts et les marécages de l’île par de hautes cordes. Le San Juan Vineyard Winery est une destination idéale pour les amateurs de vin.

Observation des baleines à Friday Harbor

La principale attraction des îles San Juan, cependant, est l’observation spectaculaire d’orques, et Friday Harbor, situé dans une baie, est un paradis pour les observateurs de baleines et les amoureux de la nature. Trois familles de baleines considèrent les eaux autour de l’île de San Juan comme leur foyer. On les voit mieux d’avril à septembre. Friday Harbor accueille de nombreux opérateurs d’observation des baleines qui proposent des excursions et transmettent leur enthousiasme pour ces grands mammifères marins. Afin de garantir au maximum l’observation des mammifères marins, tous les organisateurs de ces circuits communiquent par radio et les informations sur la localisation des différents groupes d’orques sont donc constamment diffusées. Pendant les visites en bateau, les visiteurs ont la possibilité d’observer de près les impressionnants orques et de consigner leurs expériences par des photos.

Pour consolider les impressions ou pour obtenir des informations à l’avance, une visite au Musée de la Baleine est recommandée. Le musée offre des informations sur les familles de baleines locales et les différentes espèces de baleines. Friday Harbor est le siège de Sea Sheperd, une organisation dédiée à la protection de la faune marine. L’institut de recherche en biologie marine Friday Harbor Laboratories est également situé dans la ville. Les excursions en kayak sont recommandées aux pagayeurs amateurs enthousiastes. Un guide vous emmène dans des baies isolées, des colonies d’oiseaux de mer ou des grottes pour des visites de plusieurs heures ou de plusieurs jours. Sur le côté ouest de l’île se trouve le Lime Kiln Point State Park, également connu sous le nom de “Whale Watch Park”. Il y a un affleurement rocheux au niveau d’un phare, d’où la vue sur l’océan est presque illimitée. Avec un peu de chance, vous pouvez même regarder les orques passer. On peut y observer sans être dérangé les mammifères marins remarquables avec leur coloration noire et blanche, qui sont comptés à tort comme des baleines. Régulièrement, des familles entières de grands dauphins passent devant les côtes de San Juan.

Informations complémentaires

Il est également possible de rejoindre les îles San Juan par un hydravion de Kenmore Air, qui part généralement de Seattle, Lake Union, ou de Washington, Lake Washington. La durée du vol est d’environ 50 minutes. Les options de débarquement sont Friday Harbor, Roche Harbor ou le Rosario Resort sur l’île d’Orcas. L’arrivée par hydravion doit être réservée à l’avance.