L’Amazonie, connue pour être le principal poumon de la planète, est un endroit où de nombreux touristes rêvent d’aller. C’est une vaste région d’Amérique du Sud qui comprend la forêt tropicale du bassin du fleuve Amazone, une zone qui traverse différents pays, tels que le Brésil, la Colombie, le Venezuela, la Bolivie, l’Équateur ou la Guyane. Ainsi, la visiter peut signifier voyager à travers différents pays ; cependant, s’il y a une façon intéressante de la voir, c’est par son passage au Pérou, notamment en se rendant à Iquitos.

La plupart des touristes se rendent à Puerto Maldonado ou au parc national de Manu, car ils sont plus proches de Cuzco. Cependant, au cours de ce voyage, vous ne trouverez pas l’Amazone, mais vous rencontrerez plutôt un affluent de ce fleuve, beau, oui, mais pas ce à quoi on s’attend quand on pense à cet immense fleuve.

Iquitos : la porte de l’Amazonie

Iquitos nous permettra de voir l’Amazonie dans sa partie la plus intense et la plus sauvage. C’est l’une des plus grandes villes du Pérou, avec environ 400 000 habitants. Le voyage en Pérou est l’une des  meilleures ville où les visiteurs préfèrent passer leurs séjour. Maintenant, vous devez savoir que vous ne pouvez pas vous rendre dans cette ville par la route, vous devrez le faire par bateau ou par avion. Cela nous avertit déjà un peu de l’isolement que nous allons trouver et de l’authenticité de ce lieu. A partir de ce voyage, les visiteurs pourraient à l’aide d’une croisière faire une découverte à travers les forêts ou la jungle, de faire une visite des lacs ou fleuves, de faire une connaissance des animaux exixtants comme les singes. Aussi, de profiter les avantages des incroyables hôtels, que ce soit en une nuit ou en journée, à l’aide des repas ou les déjeuners avec des prix satisfaisants. 

On dit d’Iquitos que c’est l’une des villes les plus étonnantes du Pérou et qu’elle ne ressemble pas du tout à une ville péruvienne, mais plutôt quelque part en Asie du Sud-Est. Un coin péruvien que l’on peut facilement visiter à pied, en moto, en transport public ou, pourquoi pas, en tuk-tuk.

Que pouvez-vous faire à Iquitos ?

Une fois que vous êtes en ville, vous pouvez voir beaucoup de choses intéressantes. Par exemple, vous pouvez admirer un coucher de soleil sur le Malecón Tarapacá. Vous pouvez également vous rendre à l’embarcadère de Bellavista Nanay, à environ 5 km du centre et louer un bateau pour faire un tour du Nanay en Amazonie. Une expérience unique qui nous fera découvrir la face la plus sauvage du Pérou.

Les marchés d’Iquitos sont une explosion d’odeurs et de goûts pour nos sens. Sur la place centrale, il y a un marché de rue et de nombreux restaurants où l’on peut déguster les plats de la ville, un menu tropical bien sûr.

Je suis sûr que vous ne savez pas qu’à Iquitos, il y a un bâtiment qui a été conçu par l’Eiffel lui-même. Oui, celui qui a construit l’un des symboles de la France et de l’Europe. La maison de Fierro, qui est le nom du bâtiment, a été érigée en 1890 pendant la fièvre du caoutchouc dans la région. A partir de ce moment, cette maison est devenue l’une des icônes culturelles de la ville.

Si vous voulez visiter le quartier le plus touristique, vous devez vous rendre à Belen. C’est l’un des plus pittoresques et il se trouve à côté d’un autre marché, qui porte le même nom que le quartier. Le quartier est composé de maisons en bois à deux étages. Le premier étage est diaphane, avec de grandes colonnes en bois. Cette construction permet de s’assurer que les maisons peuvent tenir debout lorsque la rivière monte.

De Iquitos à l’Amazone

N’oubliez pas qu’Iquitos se trouve sur les rives de l’Amazone, vous aurez donc l’occasion de faire un tour pour voyager dans cette région luxuriante de la planète. En outre, vous pourrez également visiter des endroits comme la réserve naturelle du parc Pacaya Samira. Une véritable jungle péruvienne, protégée par l’État et l’une des plus grandes zones protégées de toute l’Amérique, 21 km² de nature à l’état pur.

Vous pouvez également faire une excursion dans le paradis sauvage de l’Amazonie : le centre de détention provisoire. Un endroit où l’on peut être en contact avec des animaux sauvages qui ont été ramassés blessés ou en phase de vulnérabilité. On peut y voir des alligators, des perroquets, des singes, des tortues, des anacondas ou des paresseux.

N’oubliez pas la célèbre île aux singes. C’est un bel endroit, à environ 30 km d’Iquitos, qui a été construit pour abriter les singes qui ont été séparés de leur famille ou victimes du trafic d’animaux par les mafias dans la jungle péruvienne.

C’est un autre destin, sans doute. Iquitos est un endroit exotique, un de ceux que l’on ne voit qu’une fois dans sa vie.