Parfois, nous n’avons pas besoin de nous évader aux Maldives, aux Antilles ou encore aux Seychelles pour voyager. Il est possible de faire une escapade de rêve en France sur l’une des six îles françaises paradisiaques qui retiendront rapidement votre attention.

L’île de Porquerolles

Dans l’archipel des Îles d’Hyères se trouve l’île de Porquerolles, fréquemment surnommée « Perle des Îles d’Or ». Cette île méditerranéenne située en région Provence-Alpes-Côte d’Azur est un véritable paradis. Les plages de sable fin aux eaux cristallines, les hautes falaises et les criques spectaculaires sont à couper le souffle. Porquerolles est la destination parfaite pour passer un agréable week-end en France placé sous le signe de la détente et du dépaysement. Les plus sportifs pourront aussi découvrir l’île en faisant des randonnées, des balades à vélo pour découvrir la flore et la faune du parc national ou encore, explorer les fonds marins grâce à la plongée sous-marine.

Île de Port-Cros

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur abrite un autre petit paradis nommé l’île de Port-Cros. Déclaré parc national en 1963, l’île a une superficie de 650 hectares avec un point culminant à 199 mètres d’altitude. Les sentiers de la Vigie, les nombreuses activités sportives et détente sur les côtes font partie des principales activités de Port-Cros. Côté culture, il est possible de visiter le Vallon de la Solitude, le Manoir et le Fort de Port-Man. Un ferry au départ de Hyères permet de se rendre sur l’île.

La Presqu’île de Giens

Appartenant à l’archipel des îles d’Or dans le département du Var proche de Hyères, la presqu’île de Giens est considérée comme l’une des merveilles du littoral. Principalement entourée de forêts surplombant de hautes falaises, les pins et les maquis font de l’île, une des merveilles du littoral. La presqu’île comprend plus de 20 plages comme la plage de l’Almanarre, idéale pour faire de la planche à voile ou des promenades en VTT, la plage des Pesquiers située sur le côté est de l’île à proximité du port d’Hyères et de son hippodrome et la plus grande, celle de la Bergerie.

La Corse

Également appelée l’Île de Beauté, la Corse est sûrement la plus célèbre des îles françaises situées en Méditerranée. Le littoral et les 25 rivières qui traversent la Corse cachent toutes sortes de recoins pour se perdre et profiter d’une escapade inoubliable. Le nord abrite les villes les plus pittoresques, tandis que le sud regroupe les destinations préférées des touristes. La Corse abrite de nombreux sites historiques, parcs, réserves naturelles, criques et falaises sauvages, villages suspendus et des villes situées entre mer et montagne. Un paradis accessible soit par avion ou soit par bateau au départ de Marseille, Toulon ou Nice.

L’île d’Yeu

Avec son littoral sauvage, ses pinèdes, ses dolmens et menhirs, et ses immenses plages, l’île d’Yeu est l’une des destinations estivales préférées des Parisiens. Située sur le golfe de Gascogne en région Pays de la Loire, L’île d’Yeu est accessible en bateau ou en hélicoptère pour se rendre sur l’île la plus éloignée de l’Atlantique. Elle s’appelait autrefois « Oya », littéralement « île », en langue germanique latinisée. Le Vieux château et le Port de la Meule sont les deux endroits incontournables de l’île. Les loisirs nautiques, les randonnées, les exposition, la gastronomie et les produits du terroir font partie des activités phares de l’île. La pêche, activité principale de l’île offre la possibilité de savourer de délicieux crustacés et fruits de mer (moules, langouste, huitres …) le long des quais de Port Joinville.

L’île de Ré

Les eaux de l’océan Atlantique baignent les villages, les petits ports de pêche, les vignobles et les vastes plages de sable fin de l’île de Ré. C’est un paradis parfait pour les amateurs de sports nautiques comme le surf, de kitesurf et la voile. Il n’est pas nécessaire de prendre le bateau pour y accéder car l’île est reliée au continent par le pont de l’île de Ré construit en 1988. Connue sous le nom d’île blanche, elle regroupe de nombreux vestiges comme Saint-Martin-de-Ré, les fortifications Vauban, l’abbaye des Châteliers, le fort de la Prée, le musée Ernest-Cognacq et le phare des baleines. L’île s’étend sur une centaine de kilomètres d’itinéraires balisés pour les amateurs de VTT.

L’archipel des Glénan

Les sept îlots qui composent l’archipel des Glénan donne l’impression d’être au bout du monde. Cette zone protégée aux eaux transparentes et au sable fin, où se trouvent son célèbre Centre International de Plongée et l’école française de voile, les Glénan. L’archipel ne dispose pas d’hôtels et n’autorise pas le camping. La traversée peut se faire depuis Concarneau, Bénodet, Loctudy, Pors-la-Forêt ou encore Beg Meil vers l’île principale de Saint-Nicolas pour se rendre sur ces îles perdues au large des côtes bretonnes.