Il y a toujours une bonne raison de venir dans les Asturies vertes en Espagne. Les rues d’Oviedo, ses trésors romans ou sa bonne cuisine ; Gijón et son atmosphère maritime ; les mille villages fidèles à leurs traditions, la foi qui peut conduire les hommes au Sanctuaire de Covadonga ou aux Pics d’Europe. Mais aujourd’hui, nous allons à Teverga pour faire un voyage dans le temps, plus exactement jusqu’à la préhistoire, quand cette terre a été habitée par les premiers hommes européens.

Une nature particulière 

Située au nord de l’Espagne, les Asturies regorgent de paysages splendides idéaux pour le tourisme mais implique en plus la découverte d’un aspect culturel des hommes de la préhistoire. La majorité des sites touristiques se caractérisent généralement par une beauté naturelle entre les montagnes et la mer, dans laquelle on y ajoute une bonne dose de patrimoine urbain.

Mais ici, concentrons plutôt sur les peintures préhistoriques présentes dans les grottes des Asturies, dont la région est particulièrement riche vis-à-vis de l’art rupestre. En effet, le sous-sol asturien présente de nombreuses grottes tapissées par les peintures des hommes de la préhistoire, et de ce fait, très bien conservées. Par ailleurs, nous pourrons en plus découvrir plus de reliques préhistoriques auprès du parc de la préhistoire de Teverga, et le parc le musée du Jurassique pour tous fans de restes de lézards géants.

Asturies : un voyage en préhistoire

A cette époque, les coutumes primitives, les usages étaient transmis par la peinture sur la roche. C’est ainsi que les maux et les malheurs étaient enseignés et évoqués. Le germe de la culture a été engendré dans les grottes qui aujourd’hui étonnent le monde avec leurs échantillons d’art rupestre.

Le Parc Préhistorique de Teverga nous emmène à cette époque avec la plus importante collection de peintures rupestres d’Europe, réunissant dans un même espace de grandes œuvres préhistoriques comme celles trouvées à Altamira, Lascaux, Niaux, Chauvet, Tito Bustillo, entre autres.

Le musée propose un voyage dans le passé, dans la vie de l’homme du paléolithique pour connaître son art, les motifs qu’il a représentés et les techniques qu’il a utilisées. Et il nous la présente intégrée dans son environnement, l’originale des grottes primitives, avec des reproductions fidèles de peintures rupestres, d’objets rituels et d’ustensiles préhistoriques récupérés.

Se promener dans la grotte, c’est notamment faire face aux reproductions qui ne sont pas accessibles dans leurs lieux d’origine. Pour des raisons de conservation, très peu de chanceux sont capables d’entrer en contact direct avec les peintures dans leur lieu d’origine. Dans ce cas, le public peut vivre l’expérience dans un espace recréé, en particulier lorsque les conditions de lumière, d’humidité, de température et d’espace sont reproduites.

Le musée de Teverga

Le musée de Teverga est ouvert du mercredi au dimanche, et en été, il est ouvert tous les jours : du 20 juin au 13 septembre. Le prix d’entrée est relativement modeste et le musée propose des tarifs réduits pour les enfants entre 4 et 11 ans et pour les plus de 65 ans. Vous trouverez également des audioguides en location très utiles, en outre, il existe des ateliers éducatifs pour tous les âges.