Le tourisme religieux gagne de plus en plus d’adeptes dans le monde entier. Et dans ce domaine, la péninsule ibérique est l’un des lieux de prédilection. Au Portugal, Fatima est l’un des symboles du pays. Non seulement sur le plan religieux, mais aussi sur le plan culturel. Le célèbre Sanctuaire de Notre-Dame de Fatima dégage une aura mystique et tranquille qui surprend tout le monde. En Espagne, Saint-Jacques de Compostelle représente la fin du célèbre chemin de Saint-Jacques. Après des jours et des jours de pèlerinage, ou simplement pour visiter, c’est une ville qui se remplit de monde à tout moment de l’année. Et ses rues médiévales qui respirent l’histoire plaisent à tous. 

Fatima au Portugal

Distinguée par de nombreuses visites papales et pleine de monuments religieux incomparables, Fatima est l’une des nombreuses destinations incontournables au Portugal. Il serait impossible de parler de destinations touristiques religieuses sans faire référence à Fatima. Grâce à sa renommée de centre de pèlerinage et de dévotion catholique, considéré comme l’un des plus grands au monde, cette ville est devenue l’un des lieux les plus visités du pays, attirant en moyenne six millions de personnes par an. Le sanctuaire de Fatima, dont la fondation est directement liée aux apparitions de Notre-Dame aux trois petits bergers, Lucie, François et Jacinthe, en 1917, a commencé comme une petite chapelle, érigée à l’endroit où elles ont eu lieu pour la première fois. Actuellement, cet espace, situé dans la Cova da Santa Iria, a une superficie deux fois plus grande que la place Saint-Pierre du Vatican, et est d’une importance incontestable en termes de tourisme religieux mondial. La preuve en est non seulement les trois roses papales avec lesquelles il a été distingué, mais aussi les visites papales dont il a été honoré. Bien que la ville possède d’innombrables constructions admirables et un large réseau d’infrastructures culturelles et d’assistance à ses visiteurs, il existe des destinations absolument incontournables à Fatima. On a ensuite mis en évidence certains d’entre eux. Fátima est une petite ville portugaise située dans le district de Santarém au Portugal. La ville devient célèbre en 1917, quand trois jeunes bergers ont été témoins à plusieurs reprises d’une apparition mariale. Le 13 octobre 1917, des milliers de personnes ont assisté au miracle du soleil tournoyant sur lui-même comme un disque d’argent. La Vierge a également délivré à trois enfants le message de Fatima. Ces apparitions ont justifié la création du sanctuaire de Notre-Dame de Fátima, lieu d’un célèbre pèlerinage catholique. En 2017, le pape François se rend à Fátima pour le pèlerinage. La localité comptait 11 596 habitants environ, elle fait partie de la ville de Ourém dans le district de Santarém. 

La Chapelle des Apparitions

La Chapelle des Apparitions a été construite sous l’ordre de la Sainte Vierge lorsqu’elle est apparue sur un chêne vert aux trois petits bergers. Et il en fut ainsi : là où se trouvait le petit arbre, il y a maintenant la célèbre image de la Vierge, à l’intérieur de la Chapelle des Apparitions. Vous pourrez y assister à plusieurs messes chaque jour, en différentes langues, et allumer l’une des centaines de bougies acquises par les fidèles, juste à côté. La chapelle des apparitions ou Capelinha das Aparições est une chapelle située à la Cova da Iria, en Fátima, dans l’enceinte du sanctuaire de Notre-Dame de Fátima au Portugal. Le piédestal sur lequel repose la sculpture originale de Notre-Dame de Fátima est situé à l’endroit exact où se trouvait le petit chêne vert sur lequel la Vierge Marie est apparue à trois petits bergers de Fátima du 13 mai au 13 octobre 1917. Cette chapelle construite en 1919 est détruite par des inconnus en 1922 puis reconstruite à l’identique. En 1982 un grand porche surplombant la chapelle est construit pour abriter les pèlerins installés devant le petit édifice. La statue originale de Notre-Dame de Fátima, installée devant la chapelle est réalisée par un sculpteur en cèdre du Brésil sur les indications de Lúcia dos Santos. Cette statue est solennellement couronnée le 13 mai 1946 par le cardinal Benedetto Aloisi Masella, légat du pape Pie XII. Lors de la dernière apparitions de Fátima, le 13 octobre 1917, la Vierge aurait demandée aux voyants de faire bâtir une chapelle dédiée à Notre-Dame du Rosaire. Certains fidèles présents lors du « miracle du soleil » vont s’investir particulièrement pour mener à bien cette réalisation. La construction de la chapelle n’étant pas soutenue par les autorités de l’Église, ce sont les paroissiens et des bénévoles qui organisent une collecte pour financer la construction de l’édifice. Les archivent indiquent qu’en mai 1919 la collecte a rapporté 62 930 réaux. Les travaux de constructions sont réalisés par le maçon Joaquim Barbeiro du village de Santa Catarina da Serra. La construction se déroule du 28 avril au 15 juin 19196. La petite chapelle est faite de pierres et de chaux, couverte de tuiles et mesurant 3,30 m de longueur, 2,80 m de largeur et 2,85 m de hauteur.

Basilique de Notre-Dame du Rosaire

Cette basilique, construite dans le style néo-baroque, est située à l’endroit où les petits bergers jouaient à faire un mur de pierres, lorsqu’ils ont vu l’éclair de lumière qu’ils ont d’abord cru être un orage. En plus de divers éléments d’une grande beauté et d’un grand symbolisme, voici les tombes des frères Francisco et Jacinta Marto, et de leur cousine Lucia. La basilique Notre-Dame du Rosaire ou Basílica de Nossa Senhora do Rosário, ou simplement basilique du Rosaire, est une église située à la Cova da Iria, en Fátima, dans l’enceinte du sanctuaire de Fátima, au Portugal. Cette église, dont la construction a débuté en 1928, et terminée en 1953, est construite dans un style néo-baroque. Elle est la première grande église construite dans le cadre du sanctuaire marial après les apparitions de la Vierge en 1917. Les travaux ont débuté avant la reconnaissance officielle par l’Église catholique. L’église a obtenu le titre de basilique mineure un an après son inauguration. Les sépultures des trois enfants ayant « vu la Vierge », ont été progressivement installées dans le transept de l’église. Les deux premiers ont été béatifiés en 2000, à Fátima puis canonisés en 2017. De 2014 à 2016, l’église, ainsi que l’orgue de la basilique, ont été l’objet d’une campagne de travaux de restaurations.

Basilique de la Très Sainte Trinité

Basilique de la Très Sainte Trinité : Avec une capacité d’environ 8 000 personnes, cet imposant ouvrage d’art, considéré comme le quatrième plus grand temple catholique au monde, a répondu à un besoin urgent : celui d’accueillir l’énorme quantité de fidèles qui viennent à Fatima chaque année. Cette basilique a été dédiée à la Sainte Trinité et a été entièrement payée grâce aux dons que les pèlerins ont laissés au fil des ans dans le sanctuaire.

Maison des bergers

Située à Aljustrel, cette maison est exactement ce que son nom indique et vous pourrez y retrouver le temps suspendu : environnement, mobilier et objets personnels sont intacts et préservés depuis l’époque où les petits bergers y vivaient.

Musée de cire 

La visite de ce musée vous aidera à comprendre l’intense pèlerinage des croyants au sanctuaire : dans 31 scènes composées de personnages, vous pourrez suivre non seulement l’histoire des Petits Bergers et les apparitions à Fatima, mais aussi d’autres événements historiques importants résultant de ces événements.

Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne

Situé en Galice, dans le nord-ouest de l’Espagne, Saint-Jacques-de-Compostelle est connu comme un centre de pèlerinage international. Ville mondialement connue avec sa cathédrale baroque, les pèlerins qui composent les Chemins de Saint-Jacques se heurtent au manteau de Sant’Iago, l’un des apôtres de Jésus-Christ, dont le corps aurait été transféré en ce lieu. Saint-Jacques de Compostelle est, avec Jérusalem et Rome, l’un des plus importants lieux de pèlerinage au monde. Et cette belle cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle est l’un des piliers du christianisme. En tout, la ville compte 46 églises, 114 clochers, 288 autels et 36 congrégations. Et pour ses monuments et ses rues anciennes, on peut admirer des exemples exceptionnels, comme les deux anges à lunettes du XIVe siècle, intégrés dans un haut-relief, ou une Vierge Marie enceinte à l’entrée d’une église.