Chauen ou Chefchauen, est une municipalité marocaine située au nord-ouest du pays. Mais non, on ne peut pas dire que c’est une municipalité sans plus, et c’est que Chauen est l’un des points touristiques les plus importants du pays. Une ville charmante qui fait tomber les touristes amoureux de ses rues sinueuses et de ses bâtiments de cette couleur bleue immaculée que l’on a surnommée “la perle bleue du Maroc”.  Aujourd’hui, nous proposons un itinéraire de 2 jours ; et c’est plus que suffisant pour marcher, faire connaissance et rester complètement captivé par le charme de Chauen.

Premier jour à Chauen

La ville était pendant très longtemps la destination fétiche des fumeurs de marijuana. Même si ce n’est plus (entièrement) le cas aujourd’hui, ne vous étonnez pas si vous vous voyez proposer régulièrement du « kif » à fumer.

Le taxi commun passait le col et se projetait dans la vallée, Chefchaouen m’a semblé être une apparition ! Enclavée dans une vallée, entourée de hautes montagnes sur les flancs desquels la ville repose, Chefchaouen est une authentique merveille à visiter sans hésitation au Maroc. Son dédale labyrinthique de ruelles peintes en bleu (du sol, aux parois des maisons en passant par les murs), vous apaisera certainement et vous offrira de nombreuses opportunités de clichés très photogéniques. Pas étonnant que les touristes affluent en masse dans cette petite ville du Nord marocain.

D’ailleurs devant le nombre de touristes et de backpackers qui s’y rendent, difficile d’imaginer que la ville était interdite aux chrétiens (sous menace de peine de mort), interdiction levée seulement au début du XXe siècle. Une étape indispensable d’un voyage au Maroc !

La meilleure chose à Chauen, c’est la marche. Marcher sans but, laisser la ville vous embrasser et vous montrer, peu à peu, tous ses monuments. Malgré tout, il est également bon d’avoir un itinéraire pour voir les endroits les plus importants.

Le premier endroit à voir à Chauen est la médina des perles bleues, une médina très propre et bien entretenue. Un endroit où vous aurez envie de prendre des photos tous les deux pas. Beaucoup de hauts et de bas avec des rues étroites et de beaux bâtiments.

C’est assez calme et petit, donc nous pouvons y aller à notre rythme. Nous pouvons y entrer par l’une de ses 5 portes et, à partir de ce moment, nous pourrons voir beaucoup d’endroits charmants avec des murs et des portes de différentes nuances de bleu.

Au cœur de la médina, vous trouverez la place la plus importante, la place Uta el-Hammam. C’est le point de rencontre entre les locaux et les touristes à Chauen, un endroit plein de restaurants et de salons de thé pittoresques. En outre, sur cette place, vous trouverez également les monuments les plus importants de la ville.

D’une part, vous avez la Grande Mosquée de Chauen. Malheureusement, il n’est pas autorisé d’y entrer. Cependant, vous pouvez facilement la voir de l’extérieur et observer le rituel de la prière.

Elle a été construite au XVe siècle et que son minaret a été érigé au XVIIIe siècle avec une forme octogonale caractéristique et trois niveaux de décoration.

Sur cette place se trouvent également les murs de la Kasbah de Chauen ou de l’Alcazaba. Elle a été construite au XVIIe siècle et c’est une imposante forteresse murée qui est protégée par d’énormes murs rougeâtres. En outre, elle possède, entre autres, une Tour d’honneur et une grande cour paysagée et arborée.

Vous pouvez le visiter en payant un petit droit d’entrée d’environ 10 dirhams. À l’intérieur, vous pouvez également profiter du musée de la Kasbah, où sont exposés des instruments de musique, des costumes traditionnels ou des armes et des objets en céramique.

Si vous voulez les plus belles vues à l’intérieur de Chauen, n’oubliez pas de monter dans la tour. En outre, vous pouvez également visiter certaines des anciennes cellules qui ont été utilisées lorsque cet espace était une prison.

Avant de terminer la journée au restaurant ou de prendre le thé dans l’un des salons, il serait intéressant de faire une visite plutôt inconnue mais conseillée. C’est le lavoir Ras-el-Ma à Chauen.

Dans ce lieu, vous pourrez voir la vraie vie quotidienne marocaine dans cette municipalité. Les femmes y lavent les vêtements qu’elles ne peuvent pas laver à la maison. C’est un lieu à l’atmosphère très intense, où les femmes partagent, discutent et profitent de l’eau qui descend de la rivière Ras-el-Ma.

Une autre option intéressante à ne pas manquer est la visite d’un four traditionnel. Dans les rues de Chauen, vous remarquerez l’odeur du pain fraîchement cuit. Suivez la piste pour trouver un de ces fours traditionnels, goûtez ses délices et regardez comment il est fabriqué.

Deuxième jour à Chauen

Notre deuxième journée à Chauen peut commencer par une vue d’en haut sur la ville. Ne vous contentez pas de voir la belle perle bleue de l’intérieur, car la voir d’en haut est une véritable expérience, même si nous devons nous déplacer.

Il existe plusieurs points de vue intéressants. Vous pourriez aller à celle qui se trouve à côté de la mosquée espagnole. Pour ce faire, il faut sortir par la porte est de la médina, Bab al Ansar. Vous devrez marcher pendant environ 40 minutes, mais en attendant, vous pouvez profiter du paysage.

Une fois arrivé à cette mosquée, construite en 1920, vous pourrez contempler l’une des plus belles vues de la ville. Chauen et sa tonalité bleue contrastait avec le vert des montagnes.

En fonction du temps dont vous disposez pour cette deuxième journée, nous vous recommandons deux activités. D’une part, si vous avez suffisamment de temps, vous pouvez visiter la ville voisine d’Ouezzane. Elle se trouve à environ 60 kilomètres et c’est une belle ville andalouse qui, bien qu’elle n’ait pas le charme de Chauen, possède des lieux intéressants comme sa médina ou quelques bâtiments de l’époque française, comme le Grand Hôtel.

Si vous manquez de temps, nous vous recommandons de faire directement ce qui vous convient le mieux à Chauen, d’aller faire du shopping et de suivre des ateliers au souk. La ville est pleine de magasins partout, vous pouvez donc tout acheter, des tapis aux sacs en passant par les épices.

N’oubliez pas que vous êtes dans le pays du marchandage, donc le plus important est que vous offriez toujours la moitié de ce que vous êtes prêt à payer, de sorte que peu à peu vous vous mettez d’accord sur un prix plus élevé.