Casablanca ne fait pas partie des villes les plus prisées du Maroc, mais elle reste tout de même incontournable. Elle est caractérisée par sa modernité et le mélange de culture qui y règne. Une excursion de 1 ou 2 jours peut suffire pour parcourir les sites typiques de la ville.

Une ville animée

Cette métropole a un nombre élevé d’habitants (parfois 3 millions, parfois 7, parfois 12), se vantant de la primauté de la première ville du Maroc. C’est la capitale financière et économique du pays. Cela séduit un nombre croissant de personnes, attirées par la possibilité de trouver du travail. Ces individus remplissent les banlieues de la ville qui s’étend vers l’intérieur. Il faut ajouter que Casablanca est la ville la plus chère de tout le pays. Les loyers y sont très élevés, et vivre près du centre est considéré comme un privilège.
C’est une métropole aux longs tentacules où l’on se sent comme dans beaucoup de capitales européennes. Les boutiques, les restaurants et les cafés sont les mêmes. On retrouve des clubs pleins d’hommes d’affaires à l’heure du cocktail, des discothèques pour tous les goûts, et très peu de tradition et de religion. Il y a peu de filles portant le voile à Casablanca et il sera facile de trouver des femmes au bar portant des vêtements dignes de la via Montenapoleone.

La plus grande mosquée du Maroc

La mosquée Hassan II se situe sur la côte de Casablanca. C’est la plus grande mosquée du Maroc et parmi les plus grandes du monde arabe. Un bâtiment imposant, construit selon les techniques architecturales les plus modernes et les saintes Écritures du Coran. Le nouveau et l’ancien se mélangent dans un lieu qui peut contenir jusqu’à 25 000 fidèles en prière à l’intérieur et 80 000 à l’extérieur. Certains aspects s’apparentent à l’architecture européenne puisque le verre vient de Venise et le marbre de Carrare.

La mosquée Hassan II a été construite sur la volonté du roi Hassan II, et les deux tiers de sa structure sont érigés sur la mer. Cette configuration représente deux aspects de la religion. Dans le Coran, il est dit que le trône de Dieu est construit sur l’eau et que celui qui, dans la vie, a construit une place pour Dieu aura une meilleure place au ciel. C’est l’attraction touristique la plus importante a visiter à Casablanca au Maroc et elle en vaut le détour.

C’est la seule mosquée dans laquelle les non-musulmans peuvent entrer. En effet, au Maroc, toute personne qui n’est pas musulmane est interdite d’entrée dans toute mosquée. Il n’en reste pas moins que pour entrer dans la mosquée, il y a des horaires très précis. Elle ne peut pas être visitée pendant les heures de prière, et pendant le ramadan, les horaires sont encore plus limités. Et bien sûr, il y a des limites dans l’habillement, puisqu’il est interdit d’entrer avec des vêtements trop légers.

Explorez le quartier des Habous

Une fois que vous aurez visité la mosquée, vous pourrez vous rendre au deuxième endroit le plus visité de la ville, le quartier des Habous. Il rappelle certainement les anciennes médinas de Fès ou de Marrakech, mais il a été conçu par un architecte français en 1917. Malheureusement, la mauvaise administration a fait que ce quartier est plutôt délabré. Toutefois, il vous offre la possibilité de trouver de l’artisanat marocain et de petites boulangeries avec des produits typiques, ce qui est assez difficile dans le reste de la ville.

Il semble que ce quartier ait été construit de manière similaire à l’architecture marocaine typique. La visite du quartier peut être très agréable parce qu’il est interdit aux voitures, une pause agréable dans le trafic assourdissant de la ville.

Un mélange de différentes cultures

Après avoir visité les parties les plus touristiques de la ville, jetez-vous dans l’âme festive de Casablanca : bars, clubs, discothèques, restaurants de toutes les nations, grouillants de vie nocturne donnant une série infinie de choix. Vous serez transporté du restaurant américain avec mille sortes de hamburgers au minimalisme de la cuisine coréenne, de la légèreté des clubs brésiliens au rock indépendant des clubs proches de la plage. Il y en a vraiment pour tous les goûts !

Durant votre séjour, vous pourrez découvrir des cinémas multiplex, des écoles de surf, des studios d’enregistrement et des points de collecte pour les jeunes rappeurs ou patineurs. La ville dispose de chaînes internationales de café, de glaces et de wok, jusqu’aux vernissages et aux expositions d’art moderne. Il existe des centres culturels, qui sont très proches des centres sociaux. Sans oublier que cette ville accueille une fois par an la semaine de la mode de Casablanca, un festival d’art de rue (Remp’Art) et tous les salons possibles et imaginables.

Durant cet événement, Casablanca rappelle d’une certaine manière plus Milan ou Berlin que Marrakech. Elle continue à se développer de plus en plus et commence à prendre l’aspect d’une ville européenne. De nouvelles boutiques et des restaurants diamétralement opposés à la tradition ont ouvert leurs portes. Cette hétérogénéité fait partie du charme de la ville.

Bien qu’il y ait très peu de choses à visiter, vous pouvez faire de longues promenades pour vous immerger dans l’atmosphère coloniale des années 40. La ville a su conserver de nombreux bâtiments qui font des lieux un endroit atypique. Vous avez également la longue mer qui surplombe l’océan Atlantique pour faire une petite excursion.